AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: L'aventure commence :: Territoire Neutre :: Colline étoilée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière [PV Bubble]

avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 16
Localisation : Bah justement je me pose la question...si quelqu'un pouvait éclairer ma lanterne
Autres comptes : Nop! 8D
Apprentie
Voir le profil de l'utilisateur




Patte Astrale
Apprentie
Mer 23 Aoû - 23:14
Patte Astrale était roulée en boule dans sa litière, cela faisait un long moment
qu’elle tentait vainement de rejoindre le royaume du sommeil. Elle se retourna
pour la centième fois de la soirée peut-être.
- Arrête un peu de bouger, soupira l’un de ses camarades.
La jeune apprentie prit une longue inspiration et ouvrit les yeux. Il faisait chaud dans
la tanière, elle avait l’impression d’étouffer. Se levant aussi discrètement que
possible, la petite noiraude quitta sa litière et sortit dans la clairière qui était
déserte. L’air y était plus respirable mais encore lourd et humide comme il l’était
souvent en cette saison. En levant la tête, on pouvait voir à travers les branches
des arbres le ciel presque noir et les quelques étoiles qui l’illuminaient, la voie
lactée, elle, n’était pas encore visible. Le soleil s’était couché une heure auparavant.
Patte Astrale s’étira. Elle avait les pattes endolories à cause de son entrainement au
combat mais elle savait qu’elle n’arriverait pas à s’endormir. Elle se dirigea lentement
vers une autre tanière. Près de l’entrée, elle bifurqua à gauche puis s’arrêta nette. Un
long instant passa durant lequel on put voir passer un voile de tristesse dans les yeux
gris clair de la jeune femelle.  C’était comme si la scène se déroulait à nouveau sous
ses yeux, elle était heureuse et si innocente à cette époque. L’apprentie baissa la tête
vers sa patte avant droite, une entaille traversait le bas de la patte, les poils n’avaient
jamais repoussé à cet endroit. Elle souffla puis s’accroupit et avança doucement. Il
fallait traversait un épais feuillage en cette saison et quelques broussailles avant de
voir le passage se dessiner devant soi. Il était étroit, un guerrier musculeux ne
pourrait sans aucun doute pas y entrer. Quand on sort de ce tunnel on déboule
directement dans la forêt. Sans connaitre sa position à l’intérieur du camp, il est
impossible de le trouver.
Une fois dehors, Patte Astrale frissonna, c’était la première fois depuis l’accident
qu’elle empruntait ce passage. Elle s’éloigna du camp sans faire de bruit, il vaudrait
mieux éviter de faire penser au guerrier qui garde l’entrée qu’un chat inconnu se
balade sur leur territoire. L’apprentie laissa ses pattes la guidaient. Elle se mit
alors à courir aussi vite qu’elle le put évitant, parfois de justesse, les arbres
sur sa route. Au bout d’un certain temps, la forêt commença à s’ouvrir
doucement devant elle, les arbres se firent de plus en plus rare et disparurent
presque totalement du paysage. La jeune femelle noire ralentit, haletante,
essayant de se souvenir de ce paysage. Elle huma l’air. Un mélange d’odeurs
familières et inconnues vint lui chatouiller les narines. Elle reconnaissait enfin
l’endroit où les quatre clans se rassemblaient à chaque pleine lune, la Colline
Étoilée. Patte Astrale s’arrêta, s’assit et leva la tête vers la voute céleste
illuminée par des milliers d’étoiles. Cette fois-ci, on pouvait clairement voir
la voie lactée. Il n’y avait pas de lune ce soir-là. La femelle noire resta plusieurs
minutes à observait ces flammes si lointaines qui ne semblaient jamais s’éteindre
jusqu’à en avoir le tournis.* Es-tu l’une de ces flammes ? M’observes-tu en cet
instant ?
*
Un bruissement de feuilles. Patte Astrale sursauta et ses poils se dressèrent sur son
dos. Elle se leva d'un bond et se cacha instinctivement dans un bosquet derrière elle.
Son pelage sombre était un avantage dans la nuit en cas de danger. Le bruit venait
d’en face d’elle. L’apprentie plissa les yeux dans l’espoir de voir quelque chose.
Après quelques instants, elle put distinguer une petite forme blanche qui avançait
vers elle. C'était sans doute un chaton ou un jeune apprenti. La noiraude réfléchit
un instant, ce petit chat semblait venir du Clan des Roches ou celui des Plaines.
Patte Astrale sortit du bosquet à reculons en prenant garde de ne pas y laisser
des touffes de poils et donna ensuite quelques coups de langue sur son pelage
qui avait dégonflé. Puis elle contourna les plantes, avança de quelques pas et
lança :
- Euh...salut !
Elle portait l'odeur du Clan des Plaines.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 20/08/2017
Age : 13
Autres comptes : ///

Feuille de personnage
Âge:
Sexe: Femelle
Relations:
Chaton
Dim 10 Sep - 10:42


C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière

Ce fut une journée longue, affreusement longue. Est-ce-que rester enfermer dans une pouponnière sombre et humide est vraiment bien ? Comment certains peuvent accepter ça ? Comment peuvent-ils être aussi aveugles sur leurs propres vies ? Petite Bulle est là, les yeux plantés sur ses petites pattes blanche. Blanches comme son corps entier, ses yeux légèrement rouges brillent d'une lueur encore inconnue... Petite Bulle ne voulait pas rester enfermer, elle ne voulait plus, elle avait besoin de sortir, besoin de sentir le vent se mêler à son doux pelage, de sentir les rayons lunaires lui caresser avec tendresse le poil. Elle avait besoin de toutes ces sensations qui lui étaient presque inconnues. Mais elle sait qu'une fois qu'elle aura goûté à ce fruit qu'est la liberté elle en voudra encore encore et encore jusqu'à ce que ça devienne dangereux pour elle. La petite femelle blanche comme la neige d'un rude hiver sait qu'elle n'a pas le droit de sortir du camp car elle est encore trop petite, trop vulnérable, trop faiblarde. Elle ne le peut tout simplement pas. Mais elle a une envie énorme, qui n'a jamais eu cette envie en étant un chaton ?

Alors elle attendit, elle attendit la fin de la journée. Et quand la lune fut bien haute dans le ciel, elle s'extirpa de la pouponnière et discrètement elle réussit à sortir du camp en contournant les Gardes. Elle posa une patte dehors, il était encore temps de faire marche arrière. Mais une poussée d'adrénaline lui prit quand elle entendit des petits miaulements, une discussion entre les deux Gardes un peu plus loin. Elle n'a plus le temps, plus de marche arrière. Elle fonce alors, elle sent la douce brise lui caresser le visage... Cette sensation... Fermant doucement ses yeux elle se sent heureuse... Elle se sent... Vivante. Pour la première fois de sa vie... Elle s'était éloignée, trop ? Sûrement puisqu'elle ne reconnut pas du tout l'endroit où elle était, mais c'était fabuleux. D'ici, elle avait l'impression de pouvoir toucher du bout de sa patte les étoiles qui brillent d'une ardeur évidente dans le ciel indigo. Mais un petit bruissement provoque un petit sursaut à la chatonne, elle se retourne et croise le regard d'une femelle bien plus grande qu'elle, une femelle noire.... Celle-ci s'exprima :

- Euh...salut !

Petite Bulle reste légèrement pétrifiée, mais voyant que la jeune ne lui voulait aucun mal elle déglutit difficilement et répond d'une petite voix en se mettant légèrement en boule, mais en restant les yeux fixés sur elle :

- S-salut, j-je suis Petite B-bulle... J-... Qui es-tu ? Tu me veux du mal ? Ooh pitié s'il te plaît ne me fait rien de mal !

_________________
Petite Bulle
LDD by Uwny, merci de ton partage ♥️

Bubble t'offre son aide en #cc0033


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: L'aventure commence :: Territoire Neutre :: Colline étoilée-
Sauter vers: