AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: L'aventure commence :: Territoire du Clan des Plaines :: Frontières Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une patrouille silencieuse [PV Ciel d'Illusions]

avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2017

Feuille de personnage
Âge: 21 Lunes
Sexe: Femelle
Relations:
Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur




Cime d'Aurore
Guerrière
Ven 16 Juin - 21:50
Une multitude d'odeurs différentes nous parvenaient des landes. L'aube était déjà à un stade avancé lorsque nous étions arrivé à la frontière du clan des eaux. Accompagnée d'un guerrier et de son apprenti, Ciel d'Illusions était à la tête du troupe, ce qui représentait pour moi la première patrouille en sa compagnie. Tout au long du périple, j'étais restée à la traîne, sans oser regarder ma meneuse dans les yeux. Tout le monde connaissait ma nature solitaire et discrète, mais c'était un tout autre sentiment qui m'habitais en sa présence : de la timidité. Je relevais de temps en temps les yeux vers la petite chatte tricolore. Elle était plus petite que moi mais je la savais supérieur en tout point concernant nos capacités. Les chefs étaient tous impressionnants. Nous longeâmes un ruisseau avec discrétion et parfois, nous ralentissions l'allure pour laisser au mentor le temps de tester le flair de son apprenti. En remontant le cours d'eau, une odeur nouvelle nous parvint alors et je m'arrêtais.

- Ça ne serait pas l'odeur d'un chien ? Ciel d'Illusions ?

Comme redevenue apprentie, je m'étais tournée vers notre meneuse, les oreilles rabattues en arrière en attendant sa réponse. L'odeur semblait lointaine mais elle me rendait anxieuse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 444
Date d'inscription : 10/06/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 54 lunes
Sexe: femelle
Relations:
Chef
Ven 16 Juin - 22:28
UNE PATROUILLE SILENCIEUSE ft. Cime d'Aurore

La nuit avait été particulièrement agitée. Ballottée entre rêves chaotiques et cauchemars mystérieux, c’était avec difficulté que Ciel d’Illusions avait réussi a dormir. Encore une fois, elle pensait trop. Même si à vrai dire, elle savait qu’elle pensait finalement pour pas grand-chose. Son esprit était de toute part entêté par des idées idiotes, et des pensées malsaines. La saison des feuilles vertes promettaient encore une fois des troupeaux par dizaines sur le territoire, et il fallait pour les guerriers redoubler de vigilances. Même si les troupeaux, de moutons bien souvent, étaient inoffensifs, on pouvait très facilement se faire piétiner, ou pire se faire courser par une saleté de canidé.

C’est avec joie qu’elle perçut les premières lueurs du jour. Comme si elles étaient alors le remède à tous ses maux. Une lueur dans ses ténèbres nocturnes. C’est sur le pied de guerre qu’elle se leva, prête à commencer une nouvelle journée. Elle entreprit une vive toilette, histoire de faire bonne figure. — il faut dire qu’une meneuse bien soignée, garantit un clan de qualité !
Ainsi, elle sortit propre et pimpante de sa tanière encore chaude et moite de son sommeil. Face au camp désert, une ombre de mélancolie passa furtivement sur son visage. Ciel d’Illusions se rappelait encore, comme si c’était hier, de ses premières patrouilles, toujours très matinales. Elle avait depuis longtemps, aimé ce silence exceptionnel, renvoyant éternellement à nos propres pensées.
Le matin avait cette façon mystique et magique d’éveiller le monde avec beaucoup de grâce et de subtilité. Tout en douceur, chaque petit chose de la nature, chaque petit être s’ouvrait doucement aux lueurs du soleil rougît.

Un désir infini de prendre la tête d’une patrouille l’envahit alors. Il fallait qu’elle se bouge, qu’elle prenne l’air. Il fallait qu’elle montre à son Clan, qu’elle n’était pas au-dessus, qu’elle était finalement comme eux. Ni une, ni deux, elle désigna les guerriers et le novice qui allaient l’accompagner. Rapidement, ils quittèrent les lieux pour se rendre dans la lande encore endormie.
L’air frais venait caresser leur pelage. Qu’il était bon de profiter du soleil matinal, pas encore trop brûlant, qui venait illuminer doucement les prunelles claires de la meneuse. D’un pas léger, mais sec, elle traversait rapidement les terres suivit de près par les trois membres. Marquant des haltes à tous les points stratégiques, renouvelant les marquages. Consciencieusement, elle observait le novice qui effectuait là une de ses premières véritables patrouilles. Son pelage blanc, bien lustré, aveuglait presque la minette. Avec elle, il y avait aussi Cime d’Aurore. C’était une guerrière au pelage roux, extrêmement discrète. Ciel d’Illusions ne l’avait jamais véritablement vue, ni jamais véritablement parlé. Toujours très silencieuse, cette dernière préférait se fondre dans le paysage, et garder ses paroles, sans doute très sages, pour plus tard. Elle aimait bien les guerriers comme cela : pas arrogant, droit, vertueux, et calme. Les petits excités l’énervaient, il faut l’avouer, plutôt très rapidement.

Elle du paraître surprise quand celle-ci la sortit abruptement de ses pensées.
      — Ça ne serait pas l'odeur d'un chien ? Ciel d’Illusions ?
La féline tricolore plissa les yeux, d’un coup beaucoup plus attentive. Elle frémit du bout de ses oreilles, pour finalement entrouvrir la gueule afin d’humer l’air le mieux possible. Des traces restaient effectivement. Un passage passé, depuis un petit moment déjà, et les traces semblaient évoluées vers le clan des Eaux. Ce chien ne devenait plus notre problème, mais il fallait rester méfiant. Elle prit un ton assuré, et répondit avec délicatesse à la jeune guerrière.
      — Bien vu, je n’avais même pas fait attention. Mais il semble s’éloigner de nos terres et s’enfoncer vers le clan des Eaux. Du regard, elle traça la direction que le canidé avait semblé prendre.Malgré tout, repris-t-elle, il faudra se méfier, avec les beaux jours, les bipèdes laissent beaucoup plus facilement leur chien errer sur nos terres. Je propose qu’on renouvelle nos marquages, et nous effectuerons une patrouille supplémentaire en fin de soirée. Qu’en penses-tu ?

Il semblait important pour Ciel d’Illusions, de donner de l’importance aux avis des guerriers. Surtout que Cime d’Aurore était encore jeune, il fallait lui donner confiance en elle. Après tout, elle comme tous les autres, était l’avenir du clan.

HRP ♥:
 

_________________



Ciel d'Illusions s'impose en #000000 gras
ma fiche mes liens


les KDO ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2017

Feuille de personnage
Âge: 21 Lunes
Sexe: Femelle
Relations:
Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur




Cime d'Aurore
Guerrière
Ven 16 Juin - 23:59
Ciel d'Illusions me regarda avec ce qui semblait être de la surprise et mes oreilles se redressèrent en avant. À quoi pouvait bien penser notre chef pour ne pas s'intéresser plus que ça à la patrouille ? Je ne pus m'empêcher de m'inquiéter. Reprenant ses esprits, la meneuse repéra rapidement l'odeur et prit la parole avec délicatesse.

- Bien vu, je n’avais même pas fait attention. Mais il semble s’éloigner de nos terres et s’enfoncer vers le clan des Eaux. Malgré tout, il faudra se méfier, avec les beaux jours, les bipèdes laissent beaucoup plus facilement leur chien errer sur nos terres. Je propose qu’on renouvelle nos marquages, et nous effectuerons une patrouille supplémentaire en fin de soirée. Qu’en penses-tu ?

Je passais sous silence le fait qu'elle s'en serait sûrement rendu compte si elle était plus attentive, et tourné la tête vers la frontière. Si notre chef était plongée dans ses pensées, il était évident qu'elle ait une bonne raison et faire un commentaire sur ce comportement ne ferait que la mettre dans l'embarras. Mon regard se perdit dans les landes qui laissaient place à des rivières et des arbres pendant que je réfléchissais attentivement à sa question.

- Je suis d'accord avec toi... Mais même si ce chien ne nous concerne plus, ne devrions nous pas éviter que les apprentis chassent dans les environs jusqu'à demain ? Il pourrait revenir sur ses pas sans que nous le sachions et...

Je me balançais d'une patte à l'autre avec gêne en jetant un coup d'œil vers l'apprenti. Cracher mon venin sur les autres n'était pas de mon habitude, loin de là ! Et remettre en question les compétences des apprentis du clan me fis hésiter à poursuivre mais par prudence, je repris la parole. Si je me taisais et qu'un malheur arrivait, je n'aurais jamais pu me le pardonner.

- Certains apprentis ont relâché leur vigilance depuis le début de la saison des feuilles verte, ils sont tellement heureux de revoir autant de gibier en abondance...

J'avais parlé d'un ton plus hésitant et bas. Je n'avais pas envie que ma meneuse me toise d'un regard lourd de reproche pour osé critiquer les plus jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 444
Date d'inscription : 10/06/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 54 lunes
Sexe: femelle
Relations:
Chef
Dim 25 Juin - 21:34
UNE PATROUILLE SILENCIEUSE ft. Cime d'Aurore


Un souffle chaud vint caresser mon visage. De légères bourrasques d'un vent du sud soulevait les herbes jaunies par le soleil. Le soleil éveillant la lande, qui doucement se sortait de sa torpeur nocturne. Des grésillements des cigales montaient jusqu'aux oreilles de Ciel d'Illusions. Il était doux de profiter ainsi de la nature se réveillant. C'était sans doute la plus belle sensation au monde. La femelle ferma ses paupières un instant, comme suspendue à quelques secondes, elle retint son souffle de plus en court. Elle n'avait qu'une envie, partir. Laisser ses petites pattes la porter jusqu'aux prochaines frontières, et les traverser, en paix, et continuer, continuer, encore et encore.

Malheureusement, rien de tout cela était possible. À partir du moment où elle avait pris la responsabilité de gouverner le clan des Plaines, elle avait du faire une croix sur sa propre vie. Sa propre vie était désormais le clan tout entier. Du plus jeune chaton, jusqu'à l'ancien ne pouvant à peine se relever, elle se devait pour eux, pour elle, de les protéger. Cette fidélité infinie qu'elle leur devaient, car après tout, sans eux, sans leur confiance, Ciel d'Illusions n'était plus rien. Elle en était parfaitement consciente. Elle savait que toutes ses actions étaient scrutées, que ses moindres paroles pouvaient blesser, et depuis longtemps maintenant elle était extrêmement prudente par rapport à cela. Son rapport avec l'autre avait beaucoup évolué. Elle avait toujours été attentive aux autres, mais en grandissant la femelle avait appris que les relations, les liens dans les clans étaient majeurs. Il fallait qu'ils avancent tous d'un même pas, un miaulement commun, à l'unisson. Le mieux était d'éviter les électrons libres. Ces félins solitaires, ne pouvant trouver leur place n'étaient pas des parasites, mais il fallait vite les raccrocher à la masse car sinon tout le tronc commun pouvait en être troublé. Ses expériences antérieures lui avaient appris à faire usage de la parole, de la fermeté et de la diplomatie pour raccorder tout à chacun. Le bloc devait être important, et inévitable. Comme si ils n'étaient pas les membres du clan des Plaines, mais le guerrier du clan des plaines.
Juste un.

Sous les paroles de Cime d'Aurore, elle ne put s'empêcher d'esquisser un sourire. Comme elle l'avait toujours pensé, les plus silencieux étaient parfois les plus doués. Il suffisait de les lancer pour qu'enfin ils évoluent et se subliment. C'était comme avec les papillons. Une fois le rayon de soleil sur leurs ailes encore jeunes, elles durcissent pour finalement l'élever le plus haut possible. Ses paroles étaient tout à fait justes et vraies.
Depuis quelques temps les novices semblaient distraits, rien d'anormal il faut l'avouer. Avec les beaux jours,
chacun était tenté de n'en faire qu'à sa tête. Ciel d'Illusions en était elle-même la victime, malgré elle.
La guerrière rousse semblait mal à l'aise, de contredire Ciel d'Illusions. Bien qu'en vérité elle ne la contredisait pas, puisque cette dernière avait été invitée à exposer son point de vue, qui était fort intéressant il faut l'avouer. La chef lança alors avec assurance, une flamme de tendresse brûlant doucement dans son regard.

Tu as raison ! Les apprentis sont distraient en ce moment. Elle coula un regard vers le novice qui les accompagnait, une pointe de taquinerie dans ses yeux gris. Mais je pense qu'ils doivent apprendre de leurs erreurs. Moi-même autrefois je m'étais laissée surprendre par un chien lors de ma veillée pour devenir guerrière. Mon esprit était tellement engourdi, tellement obnubilé par ce qui m'arrivait que je n'écoutais plus rien autour de moi, et j'avais tort. Encore aujourd'hui, il m'arrive de me laisser surprendre à mes propres pensées, et d'oublier tout autour de moi. C'est un sale défaut qui ne me lâche pas.

Ciel d'Illusions ria un moment. Ses yeux pétillants. Ce n'était pas sérieux de se comporter ainsi, surtout lors d'une patrouille. Mais il fallait savoir dans certains moments, lâcher prise. Elle s'arrêta, un instant, reprenant son air assuré et calme qu'elle portait habituellement.

Tu sais, Cime d'Aurore. Je pense qu'on a tous le droit de faire des erreurs. Si les apprentis sont distraits aujourd'hui, ils ne le seront pas forcément demain. Mais nous devons les rappeler à l'ordre, moi, toi, les autres guerriers. Si ils n'en tiennent pas vigueur, ils assumeront les conséquences. Évidemment, je ne suis pas en train de dire que si ils se font attaquer cela sera de leur faute. Loin de moi cette idée mauvaise. Mais ils vont devoir apprendre à être attentifs d'eux-mêmes, il n'y aura pas toujours un mentor derrière eux. Malgré tout, je trouve ton idée très bonne. Mais au lieu de cela, ne devrions nous pas plutôt renforcer les contrôles aux frontières et sur tout le territoire, pour éviter de pénaliser ses pauvres novices ?

Elle lâcha un regard d'encouragement vers la guerrière timide. Elle ne voulait pas l'enfoncer, elle voulait juste lui montrer que dans une situation il y avait plusieurs solutions, et celle qu'elle avait précédemment n'était pas vraiment la bonne, ni la mauvaise par ailleurs.
HRP :
 

_________________



Ciel d'Illusions s'impose en #000000 gras
ma fiche mes liens


les KDO ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2017

Feuille de personnage
Âge: 21 Lunes
Sexe: Femelle
Relations:
Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur




Cime d'Aurore
Guerrière
Lun 26 Juin - 3:50
La meneuse du clan des plaines était unique. Ses yeux étaient chaleureux et sa voix ressemblait au chant d'un petit oiseau. Le regard qu'elle posa sur moi, me rappelais celui de ma mère lorsque je me trouvais encore dans la pouponnière, éduquant son chaton avec douceur mais toujours cette lueur de malice au fond des prunelles.

- Tu as raison ! Les apprentis sont distraient en ce moment. Mais je pense qu'ils doivent apprendre de leurs erreurs. Moi-même autrefois je m'étais laissée surprendre par un chien lors de ma veillée pour devenir guerrière. Mon esprit était tellement engourdi, tellement obnubilé par ce qui m'arrivait que je n'écoutais plus rien autour de moi, et j'avais tort. Encore aujourd'hui, il m'arrive de me laisser surprendre à mes propres pensées, et d'oublier tout autour de moi. C'est un sale défaut qui ne me lâche pas.

J'agitais les oreilles en signe de surprise et mes yeux s'arrondirent. Ciel d'Illusions faisait elle aussi des erreurs ? Après tout, elle était une chatte comme une autre si on oubliait son rang, pourtant, imaginer que ma chef pouvait se tromper ou faire de mauvaises surprises me semblais inimaginable, au point que je la soupçonnais même d'inventer cette supercherie pour me mettre à l'aise. Elle cessa de rire pour redevenir sérieuse, la meneuse que j'avais toujours connue. Mais je n'oublierais pas son rire, il resterait gravé dans mon crâne.

- Tu sais, Cime d'Aurore. Je pense qu'on a tous le droit de faire des erreurs. Si les apprentis sont distraits aujourd'hui, ils ne le seront pas forcément demain. Mais nous devons les rappeler à l'ordre, moi, toi, les autres guerriers. Si ils n'en tiennent pas vigueur, ils assumeront les conséquences. Évidemment, je ne suis pas en train de dire que si ils se font attaquer cela sera de leur faute. Loin de moi cette idée mauvaise. Mais ils vont devoir apprendre à être attentifs d'eux-mêmes, il n'y aura pas toujours un mentor derrière eux. Malgré tout, je trouve ton idée très bonne. Mais au lieu de cela, ne devrions nous pas plutôt renforcer les contrôles aux frontières et sur tout le territoire, pour éviter de pénaliser ses pauvres novices ?

À cette remarque, j'agitais rapidement la queue de honte. Est-ce que je m'étais trompée en pensant dire quelque chose de sensé ? Ciel d'Illusions ne semblait pas m'en vouloir mais perdre son estime était une pression trop forte pour que je puisse me détendre. Je me mis alors à réfléchir sérieusement à la question, posant mes yeux sur la frontière du clan des eaux. Elle était chef de clan, elle savait forcément ce qui était mieux pour le clan... Et pourtant, je n'arrivais pas à changer mon avis. Penaude, je tournais alors la tête vers elle en la baissant, miaulant d'une petite voix.

- je suis désolée Ciel d'Illusions... Mais je n'arrive pas à voir la protection des apprentis comme étant une pénalité pour eux... Ils seraient sans doute déçus de ne pas pouvoir chasser sur ce terrain, mais c'est aussi de leur devoir d'obéir aux ordres et de comprendre quand il est plus sage de rester en retrait pour observer...

Je relevais vivement la tête, la queue basse pour reprendre de manière plus affolée.

- Mais je ne conteste pas tes ordres ! J'essayerais de réfléchir plus... Et bien... Différemment à l'avenir. Peut-être ma vision est-elle mauvaise et mon esprit trop faible pour des guerriers.

À cet instant, j'avais l'impression de redevenir un chaton incapable avec un esprit trop faible. Les guerriers digne de ce nom n'avaient pas peurs ! Et si ma vie avait été la seule concernée, je n'aurais pas eu peur non plus, mais ce n'était pas le cas. En tout cas, un lieutenant lui n'aurait pas fléchi devant un misérable cabot.

- Je ferais des efforts à l'avenir pour élargir mon sens à d'autres choix plus judicieux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 444
Date d'inscription : 10/06/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 54 lunes
Sexe: femelle
Relations:
Chef
Lun 26 Juin - 10:44
UNE PATROUILLE SILENCIEUSE ft. Cime d'Aurore


La chatte rousse, plus grande que Ciel d'Illusions d'ailleurs. Mais à cela, il n'était pas difficile. Paraissait particulièrement nerveuse dans cette discussion, que la meneuse voulait sereine. C'est vrai que la minette était timide, mais à ce point... Elle semblait mal à l'aise, et cela touchait Ciel d'Illusions. Après tout, cette dernière était pareil elle aussi quand elle était plus jeune. Elle se souviendra toujours de ses lunes d'apprentissage, plus longues que la normale car elle ne savait pas se battre correctement. C'était comme une pénalité pour elle, surtout que son frère, Espoir Ardent ne faisait que de la descendre par rapport à cela. Les remarques négatives fusaient, déjà sur sa taille, et ensuite sur ses compétences. Heureusement, elle avait toujours été futée, et c'était avec délectation et plaisir qu'elle inventait des stratégies pour combler les failles causées par sa petite taille. Son mentor avait toujours été très impressionnée par cette facilité qu'elle avait à mettre en place des stratagèmes les plus farfelus pour faire face lors des combats. Bien souvent, elle utilisait la technique pour glisser rapidement sous le ventre de l'ennemi afin d'avoir une vue imprenable sur la chair tendre et fraîche de l'abdomen de l'assaillant.
Elle aimait se faufiler partout, et sa rapidité et son agilité, lui permettait de faire des grands bonds, évitant ainsi les grosses charges des matous patauds.

- je suis désolée Ciel d'Illusions... Mais je n'arrive pas à voir la protection des apprentis comme étant une pénalité pour eux... Ils seraient sans doute déçus de ne pas pouvoir chasser sur ce terrain, mais c'est aussi de leur devoir d'obéir aux ordres et de comprendre quand il est plus sage de rester en retrait pour observer...

L'insouciance de Cime d'Aurore était presque adorable à voir. Il est vrai que pour les novices, l'obéissance était leur devoir, comme à tous d'ailleurs. Mais les considérer comme des incapables, n'était pas la clef pour les faire grandir. Cime d'Aurore avait cette tendance, sans doute trop protectrice, de vouloir garder au plus près du camp les apprentis. En soi, cela était raisonné, et Ciel d'Illusions le comprenait tout à fait. Mais d'un autre côté, elle semblait revoir les mentors face auxquels elle avait du débattre pour prouver son courage, et sa force. Ce n'était pas en frustrant les novices les plus bêtes, ou les plus malins d'ailleurs aussi, qu'ils allaient pouvoir grandir et faire face à la réalité. Après tout, ils étaient de futurs guerriers. Eux aussi plus tard, allaient devoir affronter un chien. Maintenant, ou après, le défi restait le même, et le reporter était comme une faiblesse, comme si il fallait à tout prix couvrir les apprentis, comme si ils étaient encore des chatons.
Malgré tout, elle resta calme, et couvrit encore une fois du regard la femelle au pelage presque doré sous les rayons du soleil. Cime d'Aurore semblait toute embarrassée, et elle finit par reprendre d'une voix penaude.

- Mais je ne conteste pas tes ordres ! J'essayerais de réfléchir plus... Et bien... Différemment à l'avenir. Peut-être ma vision est-elle mauvaise et mon esprit trop faible pour des guerriers. Je ferais des efforts à l'avenir pour élargir mon sens à d'autres choix plus judicieux.

Elle était mignonne à se reprendre sans cesse. Ciel d'Illusions était pareil autrefois, surtout lors de son début en tant que guerrière, sous le règne de Ciel d'Or. Elle avait, elle aussi douter énormément de ses compétences et remettait tout en question. Bien souvent, elle s'insultait de cervelle de souris à haute voix, recueillant ainsi des regards souriants, amusés par le cirque qu'elle causait à l'époque.
Heureusement, ce temps c'est vite révolu, et elle a appris à se faire confiance, grâce notamment à ce cher Ciel d'Or... Elle et lui avait toujours été proches, mais leur expérience ensembles, lorsqu'ils ont gouverné le clan des Plaines restera un souvenir inoubliable. Ciel d'Or avait été pour elle, comme un père protecteur. Après tout, il l'avait été pour tous. Maintenant, c'était à elle de reproduire la même chose auprès des siens.

Je sais bien que tu ne conteste pas mes ordres ! En plus, c'est bien moi qui t'avais demandé ton avis, et il serait honteux de ma part de te blâmer par la suite.
Je trouve intéressant que tu me présente ton point de vue ainsi, chacun ici à quelque chose à apporter au clan, une petite pierre pour élever notre puissance encore plus haut.


Elle s'arrêta un instant, et scruta les prunelles de la guerrière avec attention. Elle avait depuis toujours, cette tendance à capter totalement l'attention de ses guerriers, ou même de ses interlocuteurs en général en plongeant son regard dans le leur. Ciel d'Illusions avait l'impression de sonder leur esprit, et que plus rien ne pouvait lui échapper. Elle sourit, les moustaches relevées.

Tes choix sont justifiés. J'aurai peut-être fait la même chose que toi plus jeune. Elle frémit les oreilles en accentuant le mot 'jeune', puis repris. Mais tu sais, je pense que nos novices ont besoin justement, de faire face à la vie que nous menons. Les confiner dans le camp, les empêcheraient de développer leurs compétences, leur ruse face à cette nouvelle menace, qui pour la plupart, n'ont encore jamais vécu. Mais il sera judicieux, de les faire accompagner par un guerrier supplémentaire lorsqu'ils iront chasser. Est-ce que tu penses que les inciter à flairer les odeurs canines ne serait pas un bon entraînement pour eux ?

Parfaitement détendue, elle encouragea du regard la guerrière. Une chose est sûre, elle avait encore des choses à apprendre, et ce n'est pas tout de suite que Ciel d'Illusions lui laisserait prendre la charge d'un novice. Ce qui était normal, étant donné que cela faisait quelques lunes à peine qu'elle était guerrière.

_________________



Ciel d'Illusions s'impose en #000000 gras
ma fiche mes liens


les KDO ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 11/06/2017

Feuille de personnage
Âge: 21 Lunes
Sexe: Femelle
Relations:
Guerrière
Voir le profil de l'utilisateur




Cime d'Aurore
Guerrière
Dim 13 Aoû - 16:40
- Je sais bien que tu ne conteste pas mes ordres ! En plus, c'est bien moi qui t'avais demandé ton avis, et il serait honteux de ma part de te blâmer par la suite.
Je trouve intéressant que tu me présente ton point de vue ainsi, chacun ici à quelque chose à apporter au clan, une petite pierre pour élever notre puissance encore plus haut.  


Je ne vis pas de colère dans les yeux de Ciel d'Illusions et une part de moi fut grandement soulagé. Elle ne semblait pas m'en vouloir. Les félins avaient beau dire des choses, il était facile de mentir et je préférais faire confiance au comportement physique qu'aux mots... Mais ma chef me montrait par son regard qu'elle ne m'en voulais pas.

- Tes choix sont justifiés. J'aurai peut-être fait la même chose que toi plus jeune. Mais tu sais, je pense que nos novices ont besoin justement, de faire face à la vie que nous menons. Les confiner dans le camp, les empêcheraient de développer leurs compétences, leur ruse face à cette nouvelle menace, qui pour la plupart, n'ont encore jamais vécu. Mais il sera judicieux, de les faire accompagner par un guerrier supplémentaire lorsqu'ils iront chasser. Est-ce que tu penses que les inciter à flairer les odeurs canines ne serait pas un bon entraînement pour eux ?

Je hochais la tête. Vu sous cet angle, c'est vrai que Ciel d'Illusions n'avait pas tort. Je n'avais nullement envie de les confiner au camp évidemment ! Juste de les éloigner de ce côté de la frontière... Mais sentir une odeur qu'ils ne connaissaient pas leurs permettrait de ne jamais commettre l'irréparable en allant voir par curiosité cette chose qu'ils ne connaissaient pas. Je repris donc en miaulant avec accord.

- C'est vrai, tu as raison.

Je fis une petite pause en agitant ma queue avant de reprendre en prenant mon courage à deux pattes.

- Pourrais-je les accompagner ? J'aimerais pouvoir veiller sur eux, Ciel d'Illusions...

J'avais beau être d'accord avec elle, je savais au fond de moi que je voulais pouvoir être là et ne pas être une simple spectatrice. C'était important pour moi. J'attendis donc sa réponse en évitant son regard de crainte d'entendre un refus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 444
Date d'inscription : 10/06/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 54 lunes
Sexe: femelle
Relations:
Chef
Lun 21 Aoû - 15:42
UNE PATROUILLE SILENCIEUSE ft. Cime d'Aurore


La guerrière face à elle semblait avide de savoir. Elle buvait les paroles de Ciel d'Illusions, semblant impressionnée et fascinée à la fois. C'était agréable de se sentir à ce point écoutée. La meneuse avait l'impression de servir à quelque chose, en lui montrant, lui enseignant et surtout en lui faisant comprendre son raisonnement. Il était normal que Cime d'Aurore face encore des erreurs, et qu'elle se sente dépassée par certaines situations. Sans doute Ciel d'Illusions aurait dit la même chose : laisser les novices au camp, en sécurité, afin d'éviter tout malheur.

- C'est vrai, tu as raison. Pourrais-je les accompagner ? J'aimerais pouvoir veiller sur eux, Ciel d'Illusions...

Malgré la réponse qui se voulait rassurante de la part de Ciel d'Illusions, la jeune guerrière semblait encore tendue à l'idée de laisser des novices se 'débrouiller' seuls. Il était particulièrement remarquable, de voir à quel point la guerrière s'inquiétait pour les siens, et Ciel d'Illusions approuvait ceci. C'est avec douceur qu'elle s'enquit de répondre à la jeune chatte.

Évidemment, si tu souhaites les accompagner, les conseiller.
C'est avec plaisir que je t'y autorise. Si tu le souhaites, je peux même demander a un autre guerrier de t'accompagner, à moins que tu préfère demander à l'un de tes amis proches.


Ciel d'Illusions voulait à tout prix que la jeune femelle se sente bien au sein du clan. Aider les novices à trouver les traces du canidé, était un moyen de mettre en avant ses compétences et de lui montrer que comme tous les autres matous du clan, elle avait sa place ici. La meneuse esquissa un vague sourire avant de reprendre.

On devrait reprendre la patrouille, sinon nous en aurons pour toute la journée si cela continue ! En rentrant, j'annoncerai au clan que nous avons déceler des traces de chien sur le territoire, et qu'il faudra être prudent. Je compte sur toi pour veiller sur les novices un peu trop aventureux...

Elle effectua un joli mouvement du bout de sa queue, et repris la tête de la file. Il fallait se presser, la journée avançait à grands pas, et elle avait encore beaucoup de choses à faire. Le cœur léger, la meneuse avait apprécié cette discussion avec Cime d'Aurore. Cette dernière allait être une bonne guerrière, il n'y avait pas de doute possible là-dessus.


Yop♥:
 

_________________



Ciel d'Illusions s'impose en #000000 gras
ma fiche mes liens


les KDO ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: L'aventure commence :: Territoire du Clan des Plaines :: Frontières-
Sauter vers: