AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Flamme Rousse is comming !

avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 29/06/2017
Autres comptes : Aucun
Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur




Flamme Rousse
Lieutenant
Jeu 29 Juin - 5:05
Flamme Rousse
Clan des roches
Nom : Boule Rousse | Patte Rousse | Flamme Rousse | Ciel d'Orage
Âge : 38 lunes
Sexe : Masculin
Rang : Lieutenant
Origine : Sang pur

JoueurVotre surnom : Appelez moi Ronron !
Que pensez-vous du forum : Très chouette !
Comment l'avez-vous connu : *poke la frangine*
Code : Validé par Ciel Nocturne

Physique
Flamme Rousse regardait le camp en silence. Haut sur patte, le matou bicolore surplombait la plupart des combattants du clan. Au contraire de ses compagnons, il mesurait presque la taille standard d'un membre du clan des eaux si bien que certains doutaient parfois de ses origines. Son pelage roux et rayé de noir, possédait quelques tâches d'ébènes sur son dos. Son poitrail lui était d'une couleur crème presque blanche, une teinte qu'on retrouvait sous son menton. Le poil ras et collé à sa peau, il lui arrivait souvent de frémir à la fraîcheur montagneuse mais il n'était pas du genre à le montrer. Sûr de lui et contrôlant parfaitement chacune de ses réactions physique, il couvait les tanières d'un regard indéchiffrable. D'un vert profond dans la pénombre et beaucoup plus clair en plein soleil, ses billes de jade étaient pénétrantes mais ne révélait jamais le fond de sa pensée. Le mâle préférait dire de vive voix ce qu'il avait sur le cœur.

Le timbre de ses cordes vocales était grave et rauque, presque cassante. Elle n'était pas très agréable à écouter, pas aussi mélodieuse que celle de son chef ou des matous populaires du clan. Malgré son physique avantageux et plutôt séduisant, Flamme Rousse n'était pas vraiment populaire. Les femelles le regardait parfois en agitant leurs moustache pour l'inviter, mais il déclinait toujours l'offre d'un mouvement de la queue pour rejoindre les autres mâles. Sa queue longue et fine lui était très utile pour maintenir son équilibre, faisant de lui un chasseur né avec des bonds prodigieux. Cependant, c'était surtout le combat qui était sa force, la chasse étant une facilité de naissance grâce à son corps élancé et ses longues pattes, mais le combat restait ce qu'il préférait. Il n'était pas aussi costaud que les guerriers du clan des brumes ou des eaux, mais il était l'un des meilleurs combattant du clan. Il bailla à s'en décrocher la mâchoire, ses longues dents blanche à découvert. Même s'il était épuisé, il montait la garde sans rechigner et il savait que le clan dormait en paix avec lui comme veilleur.

Caractère
Flamme Rousse s'étira lorsque les premiers rayons de l'aube pénétrèrent la caverne. Une tête curieuse se glissa hors de la pouponnière et le veilleur agita ses oreilles en voyant la boule de poil essayait de s'enfuir pour s'amusait comme s'il était déjà apprenti. En quelques enjambées élancées, il vint près du chaton qui se fit tout petit, mais c'est avec un ronron amusé qu'il accueillit le chenapan.

- Et bien Boule de Mousse, ta mère est donc si envahissante pour que tu quitte son membre comme une souris apeurée ?

Le chaton blanc et noir bondit sur ses pattes en s'indignant tout haut.

- N'importe quoi ! Elle est super ma maman ! Il ouvrit la gueule en agitant la queue avec embarras en entendant le rire de son aîné. C'était une blague, c'est ça ?

Le lieutenant du clan des roches était réputé pour sa sympathie et l'humour taquin dont il faisait souvent peur. Avec lui, le malaise ne durait pas longtemps car il trouvait toujours les bons mots pour détendre les conversations ou apaiser les cœurs douloureux. Flamme Rousse était attentionné, il voyait de ses yeux indéchiffrable tout ce qui se passait dans le camp. Il était souvent perturbant pour les autres clans, à les contempler avec impassibilité, comme s'ils voyaient à travers eux... Et c'était bien l'une des raisons qui l'avait fait changer radicalement de comportement une fois apprenti, pour qu'il n'embarrasse plus ses compagnons de gîte ! D'un petit coup de museau, il renvoya la boule de poil vers la pouponnière.

- Patience Boule de Mousse, un jour viendra où tout les faucons de la montagne perdront leurs plumes en te voyant, mais pas aujourd'hui.

La queue haute, le fuyard reparti dans la pouponnière en sautillant et en miaulant d'une voix stridente. Flamme Rousse pu même entendre sa mère pester et les autres reines se réveiller de mauvaise humeur. Et ça le fit glousser tout bas. Calme et mature, il aimait s'occuper de tout ceux de son clan. Il avait beaucoup de mal à s'entendre avec les autres clans, ayant l'impression d'enfreindre le code du guerrier en devenant familier avec l'ennemi... Mais plus que ça, le matou était un cœur tendre et loyal, il ne pouvait s'imaginer affronter un de ses amis sans que son cœur ne se déchire. Quelques minutes après, il parti chercher les guerriers pour la patrouille de l'aube. Le lieutenant accompagna la troupe jusqu'à l'extérieur puis profita des rayons de soleil sur son pelage qui devenait rougeoyant. Il était très attaché aux traditions du clan. Si les faibles se faisaient emporter par les serres d'un faucon, alors c'était un signe que le clan des cieux n'approuvait pas sa présence au sein du clan des roches. Flamme Rousse se souvenait avec fierté de son baptême, de tout ce qu'il avait entreprit... Le clan des roches était puissant.

Le félin était plein de conviction et de fierté. Si on l'insultait, une colère silencieuse s'insinuait en lui mais il répondait toujours avec honneur. Jamais il ne cachait ses pensées ou ses mots et même s'il était la douceur incarné, si les mots devaient être dur ou violents, ils l'étaient. Pour autant, sa force calme était connue de tous mais il savait aussi s'énervait. Une colère vive et intense mais qui se calmait rapidement pour qu'il puisse réfléchir à la situation. Se remettre en question n'était pas un problème pour lui, mais s'il était sûr que le choix qu'il faisait était le bon, rien ne pouvait l'en détourner. C'était un mâle têtu mais courageux, intrépide mais intelligent. À vrai dire, seules les infractions de la part des autres clans avaient réellement le don de le faire bondir sans qu'il ne parvienne à aligner des pensées cohérentes.

Histoire
Une boule minuscule piaillait contre le ventre de sa mère. La femelle à bout de souffle léchait vivement le pelage roux de sa petite fille en ignorant le mâle qui se tordait de froid sur la pierre. De longues plaintes agonisantes s'échappaient de l'antre et les reines entourées celle qui venait de mettre bas en caressant son épaule du bout de la queue.

- Fleur de Sureau, le clan des cieux l'a accueillit parmi ses rangs... Tu dois t'occuper de ton chaton, celui-ci est bien vivant lui.

Mais la réponse de la femelle fut cinglante et pleine de haine. Les oreilles plaquées sur son crâne, elle feula contre celles qui l'entourait tandis que ces dernières contemplaient avec impuissance le petit mâle dont la chaleur s'échappait rapidement. Ce fut le père du petit qui reprit conscience en premier, calmant sa belle avec quelques mots doux pour qu'elle accepte de nourrir Boule Rousse... Mais il voyait dans son regard vide que rien ne pourrait remplacer la petite perdue. Ils en étaient à leur deuxième portée et des deux, il n'y en avait qu'un qui avait survécu. Avaient-ils mis en colère leurs ancêtres ?

_____________________________

Le chaton courrait dans la pouponnière autour de sa mère endormie dont l'oreille agitait signifiait que son sommeil était léger. Boule Rousse ne tenait pas en place, il voulait sortir s'amusait. Seul chaton dans la pouponnière, une reine au ventre gonflée ronronnait en le regardant. Elle mettrait bientôt bas de chatons plus petits encore que le garnement et il ne pouvait plus attendre.

- Ça y est, ils arrivent ?!

Le rire d'une troisième reine vint emplir la petite caverne. Elle posa ses magnifiques yeux de cristal sur Boule Rousse qui trébucha sur la patte de sa mère lorsque ses grands yeux ronds avaient dévisagés celle qui riait.

- Ils ne sont pas pour tout de suite trésor... Il faudra attendre encore une lune avant que tu n'ai des amis.

Le nez dans la poussière, il secoua la tête et passa une patte derrière celle-ci. Se plaignant d'une voix incompréhensible, il sautilla jusqu'à la veille femelle qui veillait toujours sur les autres.

- Mais c'est trop long ! J'aurais eu le temps de devenir apprenti avant d'avoir des amis !

Sa mère qui venait de se réveiller, bailla sans le regarder. Boule Rousse qui l'avait entendu, fit volte-face pour revenir piailler près d'elle en lui sautant sur le dos pour s'amuser. Hélas, la femelle au mauvais caractère cracha sur son rejeton qui tomba en arrière, hébété. Du bout de la queue, elle le frappa avec en se levant, sous le regard choqué des deux autres chattes.

- Fiche moi la paix Boule Rousse. Tu mourras avant même que tu ne sois baptisé.
- Fleur de Sureau, ne dis pas de telles horreurs !
S'étrangla la femelle pleine qui se rapprocha du chaton recroquevillé sur la pierre, la tête basse.
- Ce n'est que pure vérité ! Le clan des cieux le tuera comme les autres alors à quoi bon s'occuper d'une perte de temps ! Avait répliquée la femelle aux yeux brillant de désespoir et de haine avant de fuir la pouponnière.

Boule Rousse qui était resté muet, contemplant sa mère qui s'était éclipsée et toute lueur enfantine disparue de ses yeux de jade.

_____________________________

- Fais attention Patte Rousse, regarde !

Caché sous une pierre plate, la guerrière pointa sa queue vers le ciel. Au dessus d'eux, un gigantesque rapace volait au dessus du territoire, plus gros qu'il n'en avait jamais vu.

- Qu'est-ce que c'est, Chant du Colibri ?

Même haut dans le ciel, l'oiseau ne ressemblait pas aux faucons habituel. Ses plumes épaisses et brunes recouvrait son corps musclé et puissant. Il semblait faire deux fois la taille des prédateurs habituel et Patte Rousse se demanda pendant une fraction de seconde s'il était venu l'emporter. La malédiction prononcée par sa mère l'avait hanté chaque jour, il ne pouvait s'empêcher d'y penser. Si le clan des cieux avait déjà décidé de sa mort, était-ce le présage de sa fin ? Le miaulement de sa camarade l'arracha à ses pensées?

- Un aigle. Ils sont très rares, tu n'en verras que peu dans ta vie. Ils sont plus dangereux encore que les faucons, nous devrions attendre qu'il parte. Un aigle pourrait même emporter un guerrier aguerri.

Les yeux écarquillés, Patte Rousse la dévisageait. En découvrant ce regard si expressif, la femelle éclata d'un rire mélodieux et sincère avant de donner un coup de langue sur le crâne du petit. Après le crise de démence de sa mère, la vieille femelle avait demandée à redevenir guerrière afin de prendre le chaton sous son aile, elle était devenue comme une deuxième mère pour lui... Mais il ne pouvait empêcher ce sentiment de culpabilité de grandir en lui : la femelle aurait déjà du rejoindre les anciens.

- Tout n'est peut-être pas perdu pour toi on dirait ! Si tu arrives à faire une tête pareille, tu devrais pouvoir reprendre un comportement normal avec les autres.

Ses yeux redevinrent deux puits inexpressif et Patte Rousse haussa les épaules en détournant la tête. En sa présence, les autres apprentis ne savaient quoi dire. Une ambiance pesante les entouraient lorsque l'apprenti allait les retrouver. Ça aussi, ça devait faire parti de la malédiction.

- Peut-être ne suis-je pas fait pour vivre dans le clan... Le clan des cieux a peut-être voulu faire un cadeau à ma mère en épargnant un de ses petits pour qu'il puisse s'enfuir et vivre ?

Il sursauta lorsque la femelle répondit d'un feulement, le ton puissant et plein de colère.

- Espèce de cervelle de souris ! Ta mère a fini par te rendre aussi bête qu'elle ! Tu es né dans ce clan et tu y mourras ! Attends d'être dans les serres d'un rapace avant de pouvoir affirmer ta mort ! Sa queue battait l'air mais elle se calma peu à peu pour reprendre, quant aux apprentis, tu n'as qu'à prendre exemple sur moi et non pas sur ta mère. Écoute ton cœur et tout se passera bien. Ne veux-tu pas t'entendre avec tout le monde et les aider ? Tu as toujours été un chaton turbulent et joyeux et ton destin est d'offrir cette joie à ton clan.

Patte Rousse la contempla avec admiration. La vieille chatte était la plus sage de toutes, mais aussi la plus belle. Il eut honte de penser qu'elle était sa vraie mère mais au fond de lui, il savait que le lien de sang ne faisait pas tout... Surtout dans son cas.

- Mais ils ne voudront plus me parler maintenant, c'est trop tard, je ne m'y suis pas pris assez tôt... Et puis les femelles font peur, toutes les chattes parlent aussi ouvertement et ont aussi mauvais caractère, Chant du Colibri ?

Un nouveau rire lui fut arraché tandis qu'elle se tortillait sur le sol, les yeux brillants de larmes. Elle n'avait pas eu un tel fou rire depuis des lunes ! D'un coup de patte brusque mais sans sortir les griffes, elle le rabroua.

- Petit effronté ! Je vais te montrer moi qu'une femelle ne tient jamais sa langue dans sa poche !

_____________________________

Le clan tout entier restait silencieux durant la veille funèbre. Flamme Rousse restait couché par terre, le nez enfoui dans le pelage de son ancien mentor. Elle lui avait tout enseigné, tout apprit. Elle l'avait aimé et elle avait apprit à aimer les autres et soi même. Sans elle, le matou était persuadé que la prophétie de sa mère se serait réalisée. Il avait comprit avec le temps que le clan des cieux voulait de lui, dès l'instant où son baptême de guerrier s'était achevé, il avait su : sa place était ici, dans le clan. Pourtant, son pessimiste de l'époque aurait pu le rendre négligeant à de maintes reprises. Il aurait pu chuter dans un gouffre, glisser dans les pentes, se faire emporter par un faucon ! Mais rien de tout ça n'était jamais arrivé.

La vielle chatte avait son pelage trempé et de la mousse était coincée entre ses griffes. Durant son ultime sortie, la pluie l'avait surprise et en essayant de retourner au camp, elle avait dérapé sur les pierres meurtrières. Elle avait chutée jusqu'en bas puis s'était brisé le cou sur un rocher pointu. Elle serait emportée à la nuit tombée pour être enterrée à l'extérieur du camps, cette soirée serait la dernière que Flamme Rousse pourrait passer à ses côtés. Il n'avait pas pleuré, ni geint. Il l'avait contemplé de ses yeux indéchiffrable, le cœur en morceaux. Il n'avait pas eu la force d'exprimer sa douleur et ses camarades n'avaient pas vu dans son comportement un manque d'empathie, ils avaient comprit et l'avaient soutenu en silence. Quant les étoiles apparurent dans le ciel, les félins prirent la vieille reine et l'emmenèrent à l'extérieur du camp, puis, Flamme Rousse lui souhaita un ultime adieu et la promesse de la retrouver dans le ciel quand le temps serait venu.

_____________________________

Le temps passa et Flamme Rousse s'intégra parfaitement au clan. Il gagna l'estime de chacun, apprit à comprendre les membres de son clan, à les aimer comme sa famille. Sa mère quitta le camp un petit matin et ne revint jamais. Les recherchent ne pu aboutir mais son chemin menait sur des terres lointaines. La démence avait finie par avoir raison d'elle et elle avait préféré fuir que de rester dans une forêt couvait par un clan qu'elle jugeait meurtrier. Elle n'avait jamais pu pardonner au clan des cieux et Flamme Rousse en était grandement attristé... Mais il garda la tête haute, lui ne douterait jamais du clan des cieux. Finalement lorsqu'il fut temps de choisir un nouveau lieutenant, il fut désigné, surprit qu'on le prenne à ce grade, mais comblé et fier. Il ne décevrait jamais son clan, c'était une promesse qu'il se fit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 21
Autres comptes : Aucun

Feuille de personnage
Âge: 51 lunes
Sexe: Mâle
Relations:
Chef
Jeu 29 Juin - 5:07

Je te valide évidemment, essaye de pas faire trop de carnage quand même XD

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: