AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: L'aventure commence :: Territoire du Clan des Eaux :: Frontières Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Toute rencontre nouvelle est susceptible d'éveiller l'impensable. »

avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 18/06/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 28 lunes
Sexe: ♀
Relations:
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur




Plume de Moineau
Lieutenante
Jeu 29 Juin - 15:47

Plume de Moineau ne parvenait pas à s’endormir se soir là. Elle se sentait ballonnée. Elle avait mangé une grenouilla la veille et de toute évidence ne parvenait pas à la digérer. La lieutenante ce leva alors sans bruit et décida d’aller faire un tour. D'un pas de velours, elle sortit dans la clairière.

Dehors, un air frai lui balaya le visage et ébouriffa son pelage. Elle leva son regard turquoise vers le ciel, il faisait encore nuit, les étoiles au dessus de se tête scintillaient. Elle se souvenait de la première fois qu'elle avait vue le grand rocher, immense, déployant son ombre sur plusieurs longueurs de queue de renard. Et les arbres avec leurs feuilles qu'elle avait d'abord prise pour des plumes vertes... elle ronronna, c'était il y a déjà bien des lunes...

La jeune chatte secoua la tête comme pour chasser ses souvenirs et traversa le camps jusqu'au tunnel d'ajonc. Son frère Griffe d’Ébène montait la garde. Il la salua d'un mouvant de la queue sans dire un mot. Ils n'avaient jamais été très proches mais Plume de Moineau l'aimait malgré tout.


Dans le noir de la foret, seul le bruit du vent dans les feuilles des arbres ainsi qu'un grillon qui chantait au loin parvenait à rompre le silence pesant.
La lune éclairait faiblement la foret, ces rayons perçaient à travers les feuillages. La chatte frissonna lorsque soudain dans le lointain, résonna le chant d'un coucou. L'étrange oiseau semblait s'adresser a la lune avec le vain espoir qu'un jour, a force de répéter la même chose, elle lui répondrait.

Plume de Moineau s'avança doucement dans l'obscurité. Marchant droit devant elle sans se soucier de là où elle allait. Au loin, le coucou continuait son discours incessant. La jeune lieutenante s’enfonçait de plus en plus dans le territoire.
Soudain, une pluie fine se mit à tomber... les petites gouttes d'eau se collaient à sa fourrure tel la rosée sur les petits brins d'herbes peu après l'aube des chaudes journées de la saison des feuilles vertes.

La jeune chatte sentit soudain l'odeur un rongeur apporté par le vent. Elle se mit en position et rampa...Elle ne faisait aucun bruit, ses pattes effleurant le sol comme s'il s'agissait du duvet d'un nouveau né. Elle concentra tout ses sens sur le petit animal. Elle entendait sa respiration, les battements rapides de son cœur minuscule et le bruit de ses pattes qui grattaient entre les branches d'un arbre.  Elle n'était plus qu'à une longueur de queue de renard de sa proie lorsque...CRACK !
Une brindille craqua quelque part face à elle.

- Crotte de renard, jura la petite femelle.

Elle leva la tête et vit une pair d'yeux briller dans l’obscurité face à elle.

- Qui que tu sois, sors de là ! Cracha t-elle à l'inconnu.

HRPG:
 

_________________
"In this world of ours, the sparrow must live like a hawk if he is to fly at all"
Plou mène la danse en #003333

Merci Goutti ! *o* :
 

THE club  Cool:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 355
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 15
Localisation : Derrière toi !
Autres comptes : Patte de la Promesse

Feuille de personnage
Âge: 20 lunes
Sexe: Mâle
Relations:
Guerrier
Mar 4 Juil - 19:04
Toute rencontre nouvelle est susceptible d'éveiller l'impensable.
Plume du Moineau & Lamentation des Lucioles


Lamentation des Lucioles ouvrit une nouvelle fois les yeux avant de soupirer. Il ne parvenait pas à s'endormir malgré tout ses efforts. Il regarda autour de lui mais tout le monde dormait... Il se leva alors et se dirigea en silence, tout en évitant les pattes et les queues qui dépassaient des nids, vers l'entrée de la tanière. La nuit semblait plutôt chaude et belle. C'était bénéfique au matou tigré, qui pourrait aller se balader sans craindre la pluie ou le froid. Mais avant de sortir du camp, il lui faudrait trouver une excuse car on le laissera pas partir sans raison... Tout en réfléchissant, le grand Guerrier sortit de la tanière.

Une fois dehors, le matou sentit une douce et chaude brise qui fit flotter légèrement son pelage. Il avait trouver son excuse, même si elle était un peu idiote, et se dirigea donc, après avoir jeter un regard dans la clairière, vers l'entrée du camp et les deux gardes. Il les salua avant de sortir son excuse le plus naturellement possible. Les deux gardes se regardèrent un instant avant de laisser le matou sortit. L'un d'eux ajouta le fait qu'il serait préférable qu'il rentre avant la relève à l'aube, histoire qu'il n'y ai pas d'histoire. Le matou leurs promis avant de disparaître dans la sombre nuit.

Les plaines s'étendaient encore et encore mais plus on se rapprochait de la frontière avec le Clan des Eaux, plus les arbres poussaient. Lamentation n'était pas spécialement jaloux du territoire du Clan des Eaux mais ça ne devait pas être mal d'avoir des herbes hautes et des arbres... Surtout lors des grandes chaleurs... Le matou ne savait pas vraiment pourquoi il allait là-bas mais il en ressentait l'envie... Et pour une fois, il avait envie de laisser son intuition le guider, laisser son véritable lui prendre le dessus... Sans qu'il s'en rende compte, une fine pluie se mit à tomber, coulant le long pelage du matou. Le Guerrier n'aimait pas la pluie, il ne ressemblait plus à rien après... Il se mit donc à l'abris sous un arbre, attendant que la pluie cesse ou diminue au moins. Tout en attendant, le Guerrier des Plaines se mit à sécher son pelage, lui donnant de grands coups de langue par ci, par là.

Quelques minutes plus tard, la pluie avait diminué et le matou jugea qu'il pouvait continuer. Il se leva donc, sortit de son abris et continua sa route vers la frontière. Il n'était plus très loin d'ailleurs... Rapidement, le nombre d'arbres doubla et sans qu'il ne s'en rende compte, Lamentation marcha sur une brindille, produisant un bruyant craquement. Lui qui comptait chasser, c'était loupé maintenant...  Quelques seconde après que le craquement, le Guerrier des Plaines crut entendre quelqu'un juré mais lorsqu'il tendit l'oreille, aucun bruit ne lui parvint. Entendrait-il des voix maintenant ? Le matou s'apprêtait à repartir, n'ayant rien trouver d'intéressant et ayant fait fuir ses potentiels proies, mais quelqu'un cracha, sans aucun doute à son attention :

"Qui que tu sois, sors de là !"

Un ordre ? Cela fit légèrement ricaner le matou. Il n'allait pas obéir si facilement et pour le montrer, le matou s'assit tout en continuant de fixer la femelle des Eaux de ses prunelles dorées. Il attendit ainsi quelques minutes, histoire d'énerver un peu la femelle, puis se décida à se lever et à se montrer. Peu à peu, il laissa la petite femelle apercevoir son immense corps. Il s'approcha doucement d'elle avec une allure calme et rassurante. Il ne souhaitait pas lui faire peur et l'inquiéter. Il s'assit tranquillement, avant de baisser un peu la tête et de miauler d'une voix calme et mielleuse.

- Pourquoi être si agressive ? Je ne suis pas venu en ennemi.

Et comme pour renforcer ses dires, il sourit légèrement. Ah... Il jouait de nouveau son rôle.. Parviendra-t-il un jour à en sortir ? Le matou soupira silencieusement et attendit patiemment la réponse de la femelle des Eaux.

_________________
"C'est un jeu. Chacun de nous joue un rôle imposé. Le territoire est notre scène. Les pleurs, les gémissements, les lamentations sont notre musique de fond permanente. Tout cela finira-t-il un jour ?"

Merci Illu' ! ♡♡♡
Anciennes signatures:
 

Club des vieux Pokémons squatteurs de la CB ! ♥♥♥:
 

Lamentation parle en #660066
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 18/06/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 28 lunes
Sexe: ♀
Relations:
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur




Plume de Moineau
Lieutenante
Jeu 6 Juil - 16:52

Plume de Moineau entendit le chat ricaner. Est-ce qu'il se moquait d'elle maintenant ce sac à puce ? Savait-il à qui il avait à faire ? Savait-il qu'il avait en face de lui la lieutenante du clan des Eaux ?

Seul ses prunelles dorées étincelaient dans l’ombre. Les deux paires d’yeux s’observèrent ainsi un long moment comme engagés dans un combat silencieux. Aucun ne semblait vouloir faire le premier pas. Plume de Moineau c’était assise, la queue enroulées autour des pattes le dos bien droit avec une lueur de défit dans le regard. Elle semblait dire à la terre entière : le monde peut bien s’écrouler, je ne céderais pas. Elle attendit patiemment que la haute silhouette d’un chat à la fourrure argentée. Bien que le jeune mâle la dépassa de plusieurs têtes, la lieutenante de bougea pas d’un poil.
Elle se contenta d’observer la musculature du matou lorsqu’il s’approcha d’un pas doux. Il prit le temps de s’assoir et baissa la tête pour signaler que sa venue était pacifique. Joignant la parole au geste, il dit d’une voix calme :

- Pourquoi être si agressive ? Je ne suis pas venu en ennemi.

Un léger sourire se dessina sur les lèvres du félin. Un sourire qui se voulait aimable mais qui, selon la lieutenante, sonnait faux. Elle n’aurait su dire pourquoi mais ce mâle la mettait mal à l’aise.

- Et bien si tu n’étais pas venu du tout j’aurais peut-être eu la chance d’attraper de quoi manger. Ronchonna t-elle.

Sans quitter le félin du regard, elle se leva et s’approcha. Ils n’étaient plus qu’a une longueur de queue de souris l’un de l’autre si bien que la lieutenante sentait le souffle chaud du guerrier sur son visage… Elle lui parla alors d’une voix douce mais ferme :

- Et puis qui es-tu d’abord et que fais-tu ici tout seul en pleine nuit ?

Plume de Moineau savait d’après son odeur que le guerrier venait du clan des Plaines mais elle n’avait jamais fais attention a lui ce qui n’était pas peu dire au vu de la carrure du nouveau venu...

_________________
"In this world of ours, the sparrow must live like a hawk if he is to fly at all"
Plou mène la danse en #003333

Merci Goutti ! *o* :
 

THE club  Cool:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 355
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 15
Localisation : Derrière toi !
Autres comptes : Patte de la Promesse

Feuille de personnage
Âge: 20 lunes
Sexe: Mâle
Relations:
Guerrier
Lun 24 Juil - 22:44
Toute rencontre nouvelle est susceptible d'éveiller l'impensable.
Plume du Moineau & Lamentation des Lucioles


"Et bien si tu n’étais pas venu du tout j’aurais peut-être eu la chance d’attraper de quoi manger." Rochonna la petite femelle du Clan des Eaux.

Lamentation des Lucioles eut un sourire désolé et regarda la femelle se lever et s'approcher de lui, sans pour autant le quitter des yeux. Il continua à la regarder, ne voulant pas être le premier à rompre le contact. C'était une sorte de défi silencieux, du moins pour le Guerrier des Plaines. Il sentait que cette femelle des Eaux pouvait être dangereuse pour lui. Il ne savait pas pourquoi, il n'avait aucune preuve contre elle, aucun fait mais il le sentait, comme une profonde intuition. La petite s'approcha de plus en plus, jusqu’à ne plus être qu'à une longueur de queue de souris de lui. Lamentation avait une terrible envie de lui faire une petite expression tendre et suppliante, histoire de voir sa réaction, mais il se ravisa, mieux ne valait pas le faire à quelqu'un qu'il ne connaissait pas très bien, même si l'envie était là. Avant qu'il ne puisse dire quoique se soit, la femelle miaula d'une voix douce mais douce :

"Et puis qui es-tu d’abord et que fais-tu ici tout seul en pleine nuit ?"

Cela fit sourire le matou, qui devait baisser légèrement la tête pour pouvoir voir la femelle des Eaux. Cela faisait beaucoup de questions, peut-être même trop de questions pour la Guerrier. Il n'aimait pas déballer sa vie aux inconnus, surtout à un chat ennemi mais surtout, il n'aimait pas devoir justifier ses actions, il aimait avoir des secrets et fera tout pour les garder ! Il se recula de quelques pas, avant de s’allonger confortablement et de regarder la petite. Ah ! Il était plus à sa taille maintenant ! Il sourit doucement, ondulant doucement la queue. Il avait envie de l'embêter.. Pouvait-il ou non ? Comment allait-elle réagir ? Est-ce que ça pourrait avoir des conséquences ? Le grand matou se posait trop de questions et abandonna finalement l'idée de l'embêter sérieusement. Mais il n'abandonna pas l'idée de l'énerver un peu, histoire de rendre cette rencontre plus pimentée. Il eut un petit sourire moqueur, histoire d'une seconde et il miaula, la voix aussi doucement que le miel coulant dans la gorge :

- Permettez moi de m'allonger, j'ai mal au cou à force de la baisser. Il marqua une petite pause. Je suis désolé pour votre repas, mais voyez-vous, j'étais moi même à la recherche d'un repas. Autre pause. Mais j'en oublie la politesse. Je m'appelle Lamentation des Lucioles, enchanté de faire votre connaissance.

Le Guerrier fit un petit mouvement de tête pour accompagner ses paroles. Cela fait, il se mit de nouveau à regarder la petite femelle, sa queue ondulant doucement. Il avait l'air très décontracté dans cette position et si il n'y avait pas de frontière, on aurait pu croire qu'ils étaient du même Clan. Le matou regarda les alentours, histoire de voir où en était la nuit, avant de revenir sur la petite. Avant qu'elle ne puisse dire mot, il enchaîna sur la même voix :

- Et vous, my lady ? Comment vous nommez-vous ? Et pourquoi vous promenez-vous seule en cette sombre nuit ?

Il la regardait de ses yeux dorés, ceux-ci étaient remplis de gentillesse et de curiosité, même si tout cela n'était qu'un triste mais habituel jeu. Lamentation avait l'habitude de jeu un rôle, il avait l'habitude de ne pas être et de cacher son véritable lui. C'était pour son bien, pour ses secrets. C'était une raison non négligeable, malheureusement...

_________________
"C'est un jeu. Chacun de nous joue un rôle imposé. Le territoire est notre scène. Les pleurs, les gémissements, les lamentations sont notre musique de fond permanente. Tout cela finira-t-il un jour ?"

Merci Illu' ! ♡♡♡
Anciennes signatures:
 

Club des vieux Pokémons squatteurs de la CB ! ♥♥♥:
 

Lamentation parle en #660066
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 18/06/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Âge: 28 lunes
Sexe: ♀
Relations:
Lieutenante
Voir le profil de l'utilisateur




Plume de Moineau
Lieutenante
Jeu 9 Nov - 19:51
(réponse en décembre...sisi je vous jure !) study

_________________
"In this world of ours, the sparrow must live like a hawk if he is to fly at all"
Plou mène la danse en #003333

Merci Goutti ! *o* :
 

THE club  Cool:
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des clans :: L'aventure commence :: Territoire du Clan des Eaux :: Frontières-
Sauter vers: